LA QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL

Stress Harcèlement et Conditions de travail 

Le « stress au travail » est désormais reconnu comme un problème majeur pour le bien-être et la santé des salariés ; y être soumis augmente les risques d’être en mauvaise santé, peu motivés, moins productifs.

 

Il existe souvent une confusion entre le « stress » et la « Pression commerciale », confusion parfois habilement entretenue pour justifier de mauvaises pratiques de gestion.

 

La pression au travail est inévitable compte tenu des exigences du contexte professionnel actuel. Une pression perçue comme acceptable par l’individu peut même contribuer à entretenir son dynamisme, sa motivation, sa capacité de travail… Toutefois, lorsque cette pression devient excessive ou intolérable pour d’autres raisons, elle conduit au « STRESS ». Le stress peut porter atteinte à la santé de l’employé et aux performances de l’entreprise.

 

Les personnes souffrant de stress professionnel peuvent devenir de plus en plus déprimées, être incapables de se relaxer ou de se concentrer, avoir des difficultés à suivre une logique et à prendre des décisions, se sentir fatiguées, démoralisées, anxieuses, avoir des troubles du sommeil, connaitre des troubles physiques graves tels que : troubles cardiaques, troubles gastriques, eczéma…

 

STRESS = PERTURBATIONS BIOLOGIQUES ET PSYCHOLOGIQUES

 

Nous retrouvons plusieurs types de causes provoquant le stress au travail :

 

Le contenu du travail 

 

  • Nature des taches (répétitivité…)

  • Charge de travail, rythme et cadence

  • Horaires de travail (strict, incompatible avec la vie sociale ou familiale…)

  • Participation et contrôle (prise de décision, absence de contrôle…)

 

 Le contexte professionnel

 

  • Progression de carrière, statut et salaires (précarité de l’emploi, manque de perspective de promotion…)

  • Rôle au sein de l’entreprise (manque de clarification du rôle de chacun…)

  • Relations interpersonnelles (manque de considération ou d’appui de la part de la hiérarchie…)

  • Culture d’entreprise (mauvaise communication…)

 

Il est de l’obligation de l’employeur de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs (Art. L. 4121-1 du Code du Travail).

 

Cette nouvelle « culture d’entreprise » du « management par le stress » génère des conséquences dramatiques pour le salarié, principalement en termes de santé psychologique et/ou physique, mais graves aussi pour l’entreprise en matière, par exemple, de productivité. Il est donc crucial que toutes les parties prenantes se saisissent réellement du dossier, chacune dans son domaine de compétences. C’est ce que font les représentant(e)s des salariés, et tout spécialement les élu(e)s du SNB/CFE-CGC. C’est ce que doivent impérativement faire les différents échelons hiérarchiques de l’entreprise, sous l’impulsion déterminante de la Direction Générale.

 

Enfin, l’évolution de l’entreprise et de l’environnement de travail peut modifier en permanence la nature et les formes de « stress ». Il doit donc faire l’objet d’une préoccupation et d’un suivi permanents.

Détecter le stress, ses formes, ses conséquences est fondamental. Travailler à l’amélioration de l’organisation et des conditions de travail l’est tout autant. Vos élu(e)s SNB/CFE-CGC y consacrent leur temps et leur énergie…

 

Si vous êtes confrontés à ces symptômes physiques ou psychologiques, ne restez donc surtout pas seul : contactez votre Délégué Syndical !

Baromètre national
de la Qualité de Vie au Travail
Vidéos
Le Stress au Travail
Please reload

Les mécanismes
du stress au travail

En octobre 2013, la mutuelle CHORUM a réalisé le premier baromètre national exclusivement dédié aux salariés et dirigeants de l'ESS.

Besoin de plus d'informations ? Contactez-Nous !

 

Nous sommes là pour vous accompagner. Vous pouvez nous joindre par téléphone ou par e-mail.

SNB/CFE-CGC Crédit du Nord, des femmes et des hommes au service de leurs collègues !

ADHÉRER

NOUS CONTACTER

Mentions Légales